La rentrée de l’expat

rentree expat

La pause française est belle et bien terminée. Je suis de retour en Afrique et m’apprête à retrouver un rythme normal. Enfin c’est sans compter quelques aléas du quotidien…

Retour en Angola

Ca y est, les valises ont passé le test de la balance, pas de surpoids! Pas de retard d’avion, et un passage éclair aux visas à l’arrivée! Tout s’annonce bien et pourtant…

Le retour à la réalité ne tarde pas à se faire sentir:
– Connexion internet cassée dans le bâtiment, visage consterné du réparateur : « E muito grave ». Ah…Vive ma clé 3G! Mais je ne vais pas aller loin avec…
– Panne des ascenseurs aléatoire. J’avais pris un kilo cet été, ça tombe bien! 14 étages à pied ça remet en forme 😉
– Visa qui arrive à expiration: vais-je devoir rentrer en France en urgence?

Restons positive !

Fin d’une pause nécessaire

Même si j’apprécie la vie en Angola, la pause française que je m’accorde chaque été est un passage nécessaire voire vital.

Même si on s’est acclimaté à son pays d’adoption, le pays dont on est originaire aura toujours des charmes auxquels on ne pourra pas résister, comprenez: gastronomie, culture, transports…connexion internet illimité! 😉

Ma pause estivale fut l’occasion de faire le plein de bons souvenirs, de rencontres, de photos. Autant d’événements qui en un laps de temps pourtant assez court permettront à l’expatrié de repartir gonflé à bloc pour les mois à venir.

Mettre entre parenthèse son business

Chaque année je me dis que je vais profiter de ce temps dans l’hexagone pour mettre des choses en place pour mon business. Et chaque année, c’est le même refrain. Je cours à droite et à gauche et je délaisse petit à petit mon ordinateur…

Finalement j’ai décidé d’assumer et de faire une pause avec la technologie. Lorsque je suis en Angola, je passe jusqu’à 10h par jour devant mon petit écran. Aussi, je réalise que pour éviter la saturation il faut que je m’accorde du temps pour moi, en dehors de mon activité.

A force de vouloir passer tout son temps à construire son business on finit par s’oublier soi et cela peut devenir malsain. Au contraire, s’accorder des pauses permet de faire le point sur l’essentiel et de repartir sur de bonnes bases.

Retrouver une routine de travail

Le revers de la médaille suite à cette pause estivale, c’est que mes habitudes de travail ont été complètement chamboulées. Je suis plus qu’impatiente de me lancer à nouveau à corps perdu dans mon activité, mais malgré ma bonne volonté il peut m’arriver de trainer des pieds. Non pas par manque d’envie. Mais parce que j’ai l’impression de ne pas savoir par où commencer. Une montagne de choses à faire se dresse face à moi et je dois commencer l’ascension sauf qu’on me propose 10 chemins différents. Lequel choisir?

Ce que j’ai appris l’année dernière, c’est que la rentrée ça s’organise. Aussi, je m’accorde un à deux jours pour tout mettre à plat et définir mes objectifs pour décembre. Je prépare également mon emploi du temps en organisant mon planning pour traiter des projets-clients, de mon business que je veux faire évoluer et mon temps personnel.

Je note également tout ce que j’ai à faire. J’ai une to-do-list monumentale, mais elle ne me sert pas à savoir ce que je vais faire pendant les prochains jours. Elle me permet de me vider l’esprit. En couchant sur papier toutes les tâches qui me passent par la tête, je me sens plus légère. Mon cerveau évitera donc de faire remonter à la surface des petits « warning » pour que je n’oublie pas quelque chose. Parmi cette liste, je choisis deux ou trois priorités. Pas plus. Et c’est autour de cela que vont s’organiser mes deux prochaines semaines.

Et vous, votre rentrée d’expat entrepreneur, elle s’annonce comment?

4 Comments

  1. lara sur 2 septembre 2015 à 18 h 11 min

    Bon retour Christèle ! 🙂
    Ici pas de pause estivale (hors mis 2 jours de plage), l’été fut studieux et les prochains mois seront denses. Je couche sur papier chacun des projets annoncés et ils ne cessent de s’accumuler, il me faut cependant penser à laisser un peu de « mou » à mon planning afin de pouvoir répondre à un nouveau type de commande qui se fait jour (de prestation de service), ce qui en terme de diversification est une très bonne nouvelle 🙂 !
    Bonne reprise à vous !

    • Christelle Bourgeois sur 7 septembre 2015 à 14 h 47 min

      Bonjour Lara! Très bonne nouvelle le fait de pouvoir se diversifier ! Je vous souhaite beaucoup de succès parce que quand on sait la somme de travail que vous faites et les heures accumulées ! Moi je dis chapeau…(brodé)!

  2. Vanessa sur 5 septembre 2015 à 18 h 05 min

    Hello Christelle. Moi aussi je reviens de ma pause estivale qui fut bien vitale, pour le coup.
    C’est ma premiere annee en totale indépendance et je me suis bien rendue compte que j’en faisais trop, au detriment de ma santé. Je n’accordais pas une seule pause a mon cerveau. Je devais tout apprendre tout de suite et de toutes les facons possibles.
    Ma pause m’a permis de prendre du recul et je compte bien me mettre moins de pression. Un pas après l’autre. Nous ne sommes pas des machines.
    Merci pour tes articles en tout cas. Et bonne reprise en douceur.

    • Christelle Bourgeois sur 7 septembre 2015 à 14 h 42 min

      Bonjour Vanessa, le problème lorsque l’on se lance à son compte c’est que l’on souhaite que tout soit parfait dès le début et on se met un énorme pression car on se dit qu’il faut savoir TOUT faire et TOUT gérer. Mais c’est avec l’expérience qu’on apprend le plus. A force de vouloir jouer sur tous les fronts on laisse de côté certaines priorités et on s’emmêle les pinceaux. Une chose à la fois ou un pas après l’autre est une bonne philosophie 😉
      Bonne reprise et bon courage!

Laissez un commentaire





Scroll Up
10 Partages
Enregistrer1
Tweetez
Partagez9
Partagez