Social Warfare: mon plugin de partage préféré sur WordPress

Des plugins de partage, j’en ai testé plusieurs avec WordPress et jusqu’à maintenant je n’avais pas tout à fait trouvé mon bonheur. Mais depuis ma refonte de site, j’ai investi dans un plugin de partage qui me semble assez complet et m’offre des possibilités qui sont essentielles pour moi qui aime faire la part belle aux visuels de mon blog. Il s’agit de Social Warfare.

Vers une utilisation personnalisée

Selon votre site et vos préoccupations, vous allez vouloir plusieurs choses. Certains vont avoir envie que leurs boutons de partage soient en harmonie avec le style de leur site, d’autres vont vouloir que leurs boutons de partage soient bien visibles quelque soit l’endroit où le visiteur se balade. Enfin certains vont privilégier le nombre de réseaux à afficher et vouloir les afficher dans un ordre privilégié.

Le problème des images

De mon côté le plus gros problème auquel j’ai été confronté avec les autres plugins de partage WordPress  a été le partage de mes images. En effet, j’ai voulu faire la part belle à pinterest sur mon blog car c’est le réseau social que je préfère et j’adore créer des visuels, mais cela ne veut pas dire que je ne vais pas partager mon article sur Facebook ou twitter ! Or jusqu’à maintenant mon beau visuel « pinterest friendly » était immanquablement tronqué sur ces deux derniers réseaux me laissant un goût amer : pourquoi passer du temps à créer un joli visuel si au final la moitié de mon audience n’en profite pas en l’état…

Une découverte encourageante

J’ai commencé à entendre parler de ce plugin et ai été intriguée par l’engouement dont il semblait être l’objet. Piqué par la curiosité, je me le suis offert (il coûte 24$) et depuis je ne regrette pas.

Je vous en propose donc un tutoriel complet dans la vidéo qui suit et pour ceux qui n’aiment pas les vidéos, la procédure d’utilisation est récapitulée en dessous!

Ps: soyez indulgents..c’est la première fois que je montre ma bouille en vidéo 😉

Intro: jusqu’à 4:58 – Tutoriel 4:59 à 28:34.

Présentation du plugin

Après avoir acheté le plugin, vous pourrez télécharger un fichier zip qu’il vous faudra installer sur votre site WordPress en allant dans extensions> Ajouter.

Une fois le plugin installé, un nouvel onglet appelé Social Warfare apparaitra dans votre back office. Cliquez dessus et vous aurez accès au tableau de bord du plugin. Voici dans l’ordre les différents onglets qui vous sont présentés et comment les paramétrer.

SOCIAL WARFARE tutoriel plugin de partage wordpress

DISPLAY SETTINGS : 

  • Commencez par choisir votre langage.
  • Activez ou non les « twitter social cards ». Ce sont les images qui accompagnent certains tweets et les rendent plus visuels. En activant l’option, une image sera ajoutée au tweet.
  • Choisissez les réseaux que vous souhaitez afficher sur votre site et définissez leur ordre d’apparition. Vous pouvez également choisir de montrer ou non les compteurs.

VISUAL OPTIONS: 

  • Choisissez la forme ou la couleur à donner à vos icônes de partage. Le plugin est très visuel donc à mesure que vous choisissez les différentes options, vous pouvez visualiser en direct le rendu. « Custom Color » vous permet d’entrer le code héxadécimal de votre choix. Parfait pour garder une certaines homogénéité de style sur votre site !

DISPLAY LOCATIONS :

  • Les boutons « horizontaux » : vous pouvez décider de les placer avant le contenu ou après..ou même les deux. Vous avez la possibilité de choisir de les afficher sur les articles, les pages ou l’ensemble de votre site. Je trouve intéressant de pouvoir choisir où les intégrer au cas par cas, selon la stratégie que vous voulez adopter.
  • Les boutons verticaux ou « flottants » (si activés): Ces boutons flottants sont ceux que l’on retrouve de plus en plus sur le côté du site. Chez moi ils sont à gauche. Mais ils peuvent être en haut ou en bas de la fenêtre et « collent » à la page même lorsqu’on la fait défiler. Vous pouvez les activer selon les endroits du site.

FLOATING BUTTONS: 

  • Ces boutons flottants dont je vous parlais justement, les voici. Vous pouvez décider de leur emplacement sur la page (en haut, en bas, à gauche), de leur style (rectangle sous forme de languette ou carré), de leur couleur et enfin de la façon dont ils apparaissent et disparaissent.

CLICK TO TWEET: 

  • Yeah!! Plus besoin d’un plugin supplémentaire pour insérer des « click to tweet » dans vos articles! Social Warfare intègre désormais cette fonctionnalité. Qu’est-ce qu’un click to tweet ? C’est ça:

J'ai découvert un super plugin de partage qui gère même les 'click to tweet' ! Top! #plugin #wordpress #tutoClick to Tweet
  • Dans cet onglet vous pouvez en plus personnaliser leur design. Des thèmes prédéfinis vous sont proposés mais pour ceux qui codent le CSS vous pourrez également choisir votre style.

TWEET COUNTS: 

  • Twitter a mis fin à ses compteurs en fin d’année 2015. Des services tiers ont vu le jour pour récupérer ces derniers. Social Warfare s’est associé avec NewShareCounts.com pour récupérer ces compteurs et vous pouvez donc choisir ici de paramétrer ou non cette fonctionnalité. Il vous faudra renseigner votre nom de domaine sur NewShareCounts et leur donner l’autorisation d’accéder à votre compte twitter. Libre à vous de mettre cela en place ou pas.

SOCIAL IDENTITY: 

  • Si vous voulez être mentionné dans les tweets et les partages de vos images sur pinterest, renseignez votre nom d’utilisateur correspondant et sans le @.
  • Pour ceux qui utilisent la fonction « author tag » sur leur page Facebook vous pouvez également entrer l’url de votre page et un App ID.

LINK SHORTENING: 

  • Si vous l’activez, cette fonction permet de raccourcir votre url. Utile pour gagner de la place lors de partages sur des réseaux où le nombre de caractères est limité.

ANALYTICS: 

  • Activez cette fonctionnalité pour suivre vos statistiques sur votre compte Google Analytics.

FRAME BUSTER: 

  • Si votre article s’ouvre à l’aide d’un service tel que  Star A Fire ou Sniply cette fonction peut être activée. Si vous ne comprenez pas de quoi il s’agit, pas de soucis, vous n’avez pas besoin de l’activer.

SHARE RECOVERY:

  • Si vous avez déjà eu pas mal d’articles de partagés alors que vous aviez des permaliens différents de ceux que vous avez actuellement, cette option vous permet de récupérer le nombre de partage effectué alors. Ceci n’a d’utilité que si vous avez modifié vos permaliens dans WordPress dans Réglages>Permaliens.

RARE CONFIGURATIONS: 

  • Il se peut que le plugin réagisse bizarrement selon l’environnement dans lequel il est utilisé. Si vous utiliser un thème avec un éditeur visuel (type visual composer) ou si vous constatez que les boutons de partage apparaissent dans certaines zones de widget, vous pouvez activer cette option qui corrige ces petits bugs.
  • Vous pouvez également choisir le système de Cache du plugin qui vous convient le mieux.

REGISTRATION:

  • Pour pouvoir utiliser le plugin, puisque vous l’avez acheté, vous avez un numéro de licence. Celui-ci s’obtient en entrant l’adresse mail qui a servi à l’achat. Cliquez sur Register Plugin, patientez quelques instants (si ça tourne et ne fonctionne pas, essayez sur un autre navigateur…Safari notamment peut-être capricieux) alors, le numéro apparait et vous êtes enregistré.

SYSTEM STATUS: 

  • Cette page donne juste des informations sur votre système. Les développeurs conseillent d’inclure ces informations en cas de demande d’aide au support.

Présentation du plugin sur les pages ou articles

Vous venez de paramétrer votre plugin depuis son tableau de bord, les boutons de partage apparaissent désormais sur votre site. Maintenant vous allez découvrir comment l’utiliser lorsque vous avez fini d’écrire un article.

social-warefare-plugin-wp

SOCIAL MEDIA IMAGE: 

Sous votre éditeur apparaît désormais ce cadre qui vous propose différentes options. Social Media image vous permet de télécharger une image au format horizontal pour G+, Facebook, Linkedin. La taille recommandée est 1200 x 628 px. Ainsi lorsque votre visiteur cliquera sur le bouton de partage linkedin pour partager votre article, l’image au bon format sera partagée ! Fini les images tronquées!

Vous pouvez faire de même avec l’image au format Pinterest.

SOCIAL MEDIA DESCRIPTIONS: 

Reprenez le contrôle sur ce qui est partagé à partir de votre site. Envie ou besoin de faire apparaître certains hashtags lorsqu’on partage votre article sur twitter ? Envie de faciliter la vie de votre visiteur et de ne pas lui imposer de réécrire le tweet lorsqu’il partage? Envie d’inclure une longue description accompagnant vos images pinterest ? Tout cela est désormais possible. Il vous suffit de renseigner les différents champs (titre, description, tweet etc.). Votre lecteur n’a plus qu’un clic à faire, tout est déjà prêt.

BUTTONS LOCATIONS:

Enfin, vous pouvez décider pour chaque page ou article de ne pas utiliser les paramètres généraux que vous avez entrés dans le tableau de bord du plugin. Vous pouvez forcer pour chaque article ou page une autre disposition de vos boutons de partage. Peut être utile pour vérifier ce qui fonctionne le mieux en terme d’emplacement!

Découvrir Social Warfare

Et la meilleure façon de vérifier le plugin en action est encore de l’essayer ! Que va t-il se passer si vous partagez cet article sur différents réseaux ? Allez-y testez!

Vous connaissez d’autres super plugins de partage ? Dites moi tout dans les commentaires!

3 Comments

  1. LePalmier1.net sur 17 septembre 2016 à 12 h 53 min

    Bravo chère Madame pour la qualité de votre tutoriel!

  2. Abdallah sur 13 avril 2017 à 17 h 25 min

    Merci pour cet article. Pour notre site (https://journaluniversitaire.com) nous utilisons un thème qui génère déjà des boutons de partage. Est-il préférable de rester avec ces boutons de réseaux sociaux ou d’opter pour Warfare plugin ? Dans l’attente de votre réponse.

    • Christelle Bres-Bourgeois sur 25 avril 2017 à 11 h 36 min

      Je vois que vous avez mis social warfare 😉 Je le trouve vraiment bien donc bon choix!

Laissez un commentaire





Scroll Up
123 Partages
Enregistrer111
Tweetez8
Partagez4
Partagez