Savoir se préparer à la refonte de son site

refonte site internet

On fait souvent son premier site lorsqu’on débute son business. On en est au prémices de notre nouvelle vie professionnelle et bien souvent on tâtonne encore un peu. Il se peut d’ailleurs que l’on ai fait son site soit même, par soucis de budget ou par envie. Dans tous les cas, il arrive un moment, notamment lorsque notre business commence à décoller, où se fait sentir l’envie de voir les choses en grand.

On veut investir pour avoir l’air plus pro, on a pris de l’assurance, on sait dans quelle direction on veut aller et on souhaite communiquer dessus via son nouveau site.

Oui mais voilà…par où commencer? Et qu’implique la refonte de son site existant?

De par mon expérience, j’ai souvent remarqué que beaucoup de mes clientes n’étaient pas bien préparées à ce qui les attendait que ce soit en terme de coût, de timing ou de travail à fournir c’est pourquoi pour t’éviter de mauvaises surprises je te propose de faire le point avec moi sur ce qu’il faut prévoir lorsqu’on veut faire une refonte de son site.

Détermine ton audience

Quand tu as débuté, tu avais peut-être une audience en tête mais entre ce que tu imaginais et la réalité, les choses ont pu évoluer. Avoir un profil en tête n’est pas forcément la même chose que d’avoir de vraies personnes qui viennent visiter ton site et te suivent sur tes réseaux.

Maintenant, avec l’expérience, tu dois avoir une meilleure idée du public pour lequel tu écris. Ton site doit alors entamer sa transformation en ayant ces personnes en tête. Tes « call to action » vont sûrement évoluer. Cherches-tu des clients potentiels? Une audience à l’écoute de tes offres?

En connaissant mieux ton audience, tu as une meilleure compréhension de la façon dont tu dois les diriger à travers ton site. Tu vas pouvoir leur prendre la main pour les conduire là où tu veux qu’ils aillent quand dans ton premier site tu cherchais surtout à donner des informations de manière exhaustive ou à grossir ta liste d’abonnés.

Depuis ton premier site et tes premières newsletter, un écrémage a eu lieu et tu commences à ne garder que les personnes vraiment intéressées par ce que tu proposes.

Ton objectif désormais est donc de pouvoir guider tes visiteurs vers les offres les plus appropriées pour chacun d’eux.

Passe à l’action:

Fais une liste des personnes qui te suivent, regroupe les par intérêts communs. Ex pour moi: web designers voulant améliorer leur business, newbies intéressés par WordPress, personnes voulant vendre des formations en ligne, personnes voulant améliorer leur identité visuelle.
Ces personnes sont-elles intéressées par des articles de blog? Des formations? Des podcasts? Des services 1-1 ? Essaie de réduire autant que tu le peux.
Enfin crée un Call to action pour chacune de ces catégories. C’est ainsi que tu vas commencer à mettre en place de l’ordre et de la stratégie et à construire quelque chose de cohérent.

Détermine les points faibles de ton site actuel

Maintenant que tu as ton audience en tête et que tu as des appels à l’action beaucoup plus clairs, regarde en quoi ton site actuel perd tes visiteurs. Quelle information semble confuse ? Quelle modification peux-tu envisager pour mieux guider tes visiteurs?

Est-ce que la page d’accueil te rend service ?

Est-ce que le call to action pour ta Newsletter est en phase avec le statut actuel de ton entreprise? Quel est son objectif?
Présentes-tu tes services? Penses-tu qu’on va cliquer dessus sans te connaître? Sait-on ce que tu proposes au premier coup d’oeil? As-tu une tagline qui fait mouche ? Ton texte fait-il réfléchir ou est-il juste descriptif? N’oublie pas que ta page d’accueil doit pousser à l’action et être la première étape d’un chemin sur lequel ton visiteur va s’engager.

La page à propos va dans tous les sens ou est incomplète

Tu as évolué avec ton business, montre quelles sont tes particularités et ce qui fait que tu es unique dans ce que tu fais dans une page à propos qui tient compte de ton évolution. Vous devez pointer du doigt de quelle manière tu aides au mieux tes clients grâce à ton activité. Tu peux t’aider de cet article pour la rédiger.

Est-ce que ton portfolio est à jour?

C’est souvent une partie de son site que l’on néglige car on ne prend pas le temps de la peaufiner. On se dit sans arrêt « quand j’aurai le temps… » et au final on jette deux ou trois images de ses réalisations sans vraiment travailelr la forme. Privilégie la qualité à la quantité. On va plutôt prendre le temps d’expliquer le processus mis en place avec un client plutôt que de montrer des images vides de sens ainsi tes futurs clients auront une idée de la façon dont tu travailles et pourront déjà peut-être se projeter en train de travailler avec toi.

Qu’en est-il du blog ?

Il ne faut pas oublier que le blog est ce qui peut t’apporter une grande partie de ton trafic et de tes clients potentiels. Il faut donc bien penser cet aspect du site notamment sur trois points essentiels: est-il facile de naviguer sur le blog? Le blog correspond t-il toujours à ta cible actuelle? Esthétiquement, s’adapte t-il à ta nouvelle identité visuelle?

Fais un effort pour qu’il soit facile à naviguer et que les articles soient plaisants et faciles à lire. Refais tes images à la une ou engage une assistante pour les refaire à ta place. Cela peut représenter un travail colossal si on a beaucoup d’articles mais c’est essentiel à la bonne diffusion de tes articles sur les réseaux. N’hésite pas à supprimer des articles qui ne t’apportent pas le type d’audience que tu cherches. Pour ne pas perdre au niveau SEO et ne pas frustrer le lecteur par des pages d’erreur, n’oubliez pas de créer des redirections 301 ( le plugin « redirection » par John Godley peut t’y aider )

Passe à l’action:

Va sur chacune des pages importantes de ton site et regarde ce qui ne correspond pas à ton audience actuelle. En quoi la page que tu as en face des yeux n’aide pas ton client idéal. Pense fonctionnalité avant même de penser design.

Mettre le contenu au service du design et pas l’inverse

Le message est la clé. Quand je crée un site pour un client, je demande à avoir les textes avant de commencer le travail. C’est essentiel pour moi. Je ne peux pas imaginer le design du site ou penser sa façon de fonctionner en terme d’expérience utilisateur sans le texte, sans le message. Bien sûr le design a son importance mais on admire pas une toile de maître ici, on cherche à obtenir une information de manière claire efficace et précise sans y passer des heures.

C’est peut-être ma formation de littéraire qui parle, mais un message clair permet au lecteur de se sentir concerné par ce qu’il lit et rend le site plus agréable à naviguer. Passe donc du temps sur l’écriture de tes pages même si cela peut paraître fastidieux et prendre des semaines. Modifier le texte à tour de bras va perdre tes visiteurs et fausser le design alors cela mérite d’y passer du temps lors d’une refonte.

Passe à l’action:

Ne pense pas design, mais fais tourner ton message autour de ton audience. Pense phrases choc, Call to action, montre en quoi ta marque est différente des autres. N’hésite pas à mettre en valeur des phrases courtes en les écrivant en plus gros sur certaines sections! La plupart des personnes pensent que si elles ne mentionnent pas « absolument tout » dans des paragraphes qui finissent par être 10 fois trop longs au final, elles vont perdre des clients. C’est faux! Mieux vaut un message court, concis mais efficace que de longs discours sur la toile. Tu auras tout le temps de rentrer dans les détails ensuite dans des pages annexes ou dans une plaquette.

Eviter les distractions

Plus facile à dire qu’à faire. Réduire son message à l’essentiel et imaginer le design de ses pages sans trop les charger. Encore une fois, pense à votre audience et guide la plutôt que de lui en mettre plein les yeux.

Un exemple qui me vient est le site de Marie Forleo. Elle est plurielle et propose de nombreuses choses (vidéos, programmes, podcasts, même des bijoux!) pourtant sa page d’accueil va à l’essentiel. Elle se présente, on voit tout de suite qui est derrière ce site et on voit ce qu’elle propose mais surtout elle met également son interlocuteur au centre de sa communication avec la dernière section : « it all starts with you » . Son design est limpide mais avec quelques petits détails qui font la différence. C’est classe, simple, bien calibré et cela va droit au but.

Je ne dis pas que tous les design doivent être minimalistes et manquer de fantaisie. Un autre exemple est le site de Solène de Creators for good qui est punchy! Mais là encore on évite les distractions superflues pour un design qui colle à l’essentiel.

Passe à l’action:

Passe chaque page en revue et vois comment tu peux éviter les distractions. Une photo qui ne fait pas sens par rapport au texte? Un motif trop encombrant? Des sections trop chargées ? Note tout et simplifie.

Une identité visuelle qui a du sens

Le design, le côté graphique de ton site est ce qui va amener la confiance au premier coup d’oeil donc non, il ne faut pas le négliger. Mais il faut que ce design soit en adéquation avec ton message.

Lorsqu’on me dit que l’on ne veut pas un design trop féminin par exemple, mais que l’audience visée est exclusivement féminine, j’essaie de comprendre s’il y a une raison (viser une audience féminine mais avec un caractère spécifique ou une niche en particulier) ou si c’est la cliente qui se laisse guider par ses propres goûts et veut imposer une vision qui lui est propre mais qui n’est peut-être pas caractéristique de son audience. Il faut donc faire attention à ses goûts et parfois ce qui peut nous déplaire est ce qui va fonctionner avec l’audience visée.

Ainsi, que ce soit en terme d’illustrations, de photographies, de couleurs et de typographies, les mots clés à retenir sont: la cohérence et l’homogénéité. Garde une expression en tête « cela coule de source », c’est un peu comme ça que je trouve un site réussi, lorsque message et design semble ne former qu’un.

Il faut prendre le temps de naviguer sur internet ou mieux Pinterest, de créer une planche d’inspiration, de se poser les bonnes questions et de choisir son style en ayant en tête son message et son audience.

Passe à l’action:

Balade toi sur Pinterest et crée deux tableaux: l’un intitulé « ce qui me plait » et épingles-y toutes les images (dans une limite de 40 max) qui instinctivement te plaisent. Ces images qui créent un déclic par intuition, elles peuvent être des photos, des dessins, des coiffures, des intérieurs design etc. Tu devrais alors voir se dégager un schéma. Des choses vont faire surface, une couleur dominante peut-être, une sensation d’ordre ou de pêle-mêle, un type d’esthétisme. Ensuite crée un deuxième tableau intitulé « inspiration identité visuelle » et cette fois épingles-y des polices d’écriture, des design de site, des palettes de couleur, des motifs, des photos (40 max également) et pour chaque image écris en dessous pourquoi tu l’épingles. Si tu ne trouves aucune raison supprime-la. Grâce à cet exercice tu devrais commencer à y voir plus clair. Et n’oublie pas de garder ton audience en tête une fois que tu auras commencé à sélectionner des éléments.

Prendre en compte le coût

Lors d’une refonte, si tu souhaites passer par un professionnel, garde en tête qu’il te faudra un certain budget. Si tu imagines que refaire un site internet est facile puisqu’il y a déjà un site installé, passe ton chemin. Au contraire, puisque le but est de faire quelque chose de nouveau, il faut repenser les pages et « effacer » les précédentes donc techniquement cela peut amener à utiliser de nouveaux outils, de faire en sorte de nettoyer le site de shortcodes qui peuvent être laissés par certains thèmes, de faire des redirections si les url des pages changent ou si on en supprime, de faire un audit de la sécurité si ce n’est pas la même personne qui a créé le premier site enfin de penser l’identité visuelle, de faire des propositions, des révisions, des tests, etc etc…Tout cela demande du temps et du savoir faire et ton prestataire devra tarifer son travail.

Une refonte est souvent onéreuse c’est pour cela qu’il faut bien la préparer. Avoir bien travaillé ses textes au préalable, vérifié si on veut rester chez le même hébergeur (car on n’aimerait pas avoir de mauvaises fondations pour construire son château…) et avoir mis de côté pour faire le grand saut.

N’hésite pas à comparer les tarifs, mais surtout ne t’arrête pas au prix. Ce n’est pas lui qui doit guider ton choix mais le portfolio et la qualité de travail de la personne que tu choisiras ainsi que son style. Son style doit te correspondre avant tout. Tu dois également avoir un bon feeling avec la personne. Vous allez collaborer pendant de longs mois donc mieux vaut se sentir en confiance.

Passe à l’action:

Fais le point sur tes besoins, ton budget et les personnes qui pourraient prendre en charge ton projet. Regarde les portfolios, les styles et vois ce qui te plait le plus. Fais des demandes de devis. Parfois on veut juste travailler avec quelqu’un en particulier car on sait que c’est la bonne personne alors on voit si ses tarifs peuvent nous correspondre et on attend si on a pas le budget. On contacte également le prestataire à l’avance car il ne sera pas forcément disponible de suite.

Etre conscient de la durée

Une refonte demande du temps.
Que tu la fasses toi-même ou en faisant appel à quelqu’un. Il faut le temps de s’imprégner d’un projet, d’évaluer la marque, les objectifs, les besoins et il faut le temps de créer. Construire un site ne revient pas à cliquer sur un bouton et hop! Le tour est joué. Bien sûr on peut utiliser des pages prêtes à l’emploi qui apparaissent d’un coup et combler les trous par sont propre contenu mais le modèle en question correspond t-il à notre message? Une mise en page automatique ne peut pas remplacer le cerveau humain et comprendre les contraintes imposées par un projet spécifique. Bien penser l’expérience utilisateur demande d’accorder de nombreux paramètres aussi bien techniques qu’esthétiques.
Compte en mois. 2 à 3 mois voire plus selon la complexité du projet et le nombre de pages peuvent être nécessaires pour faire la refonte du site. N’oublie pas que cette version « est la bonne », c’est à dire que tu ne vas pas changer de design dans 3 semaines. Le but à ce stade est d’établir ta marque de manière ferme et définitive même si celle ci évoluera à l’avenir, elle ne devrait évoluer que par petites touches. Ton design doit s’ancrer dans l’esprit de ton audience.

Passe à l’action:

Etablis un planning. Vois quand tu es disponible, vérifie que tous les éléments de ton futur site sont prêts (photo pro, textes..).

Être disponible et prêt à travailler en collaboration

Une des phrases que j’entends le plus lorsque je termine un projet avec une cliente, est : « Je n’imaginais pas que ce serait autant de travail! ». En général lorsqu’un projet se termine, le web designer aussi bien que son client sont « sur les rotules ». En effet, un projet peut être très prenant car il demande un investissement personnel important. Le designer même si c’est son métier, doit penser au projet constamment en étant à la recherche de nouvelles idées, de solutions, en réglant les détails techniques etc. mais détrompe toi si tu penses te reposer pendant que ton prestataire fait tout le travail ! En effet, pour la réussite de ton projet on parlera davantage de collaboration que de relation de client à prestataire.

Un site, d’autant plus lorsqu’il est le vecteur de ton activité, est le reflet de ta personnalité et de tes services. Il est une extension de toi donc il me semble inimaginable de faire un travail froid de simple exécutant. Le web designer doit être là pour te conseiller, t’écouter et t’orienter et pour ce faire il aura également besoin que tu sois disponible pour répondre à ses questions.

Alors prêt(e) pour la refonte de ton site ?

Jette un oeil ici

Ola !

Je suis Christelle et je crée des sites internet pour les indépendants, coachs, thérapeutes dans le domaine du bien-être, professeurs de Pilates, de Yoga, infopreneurs et comme moi, les femmes qui se sont reconverties dans une activité en ligne durant leur expatriation. Parce que je comprends leur besoin et la stratégie à adopter en ligne, je suis à même de pouvoir les aider dans leur projet. 

J'aide également les Web Designers et Graphistes à réfléchir à la meilleure façon de développer leur activité et à travailler avec les clients qui sont faits pour eux. 

Tu n'as pas besoin de tout faire tout(e) seul(e). N'hésite pas à me contacter! 

Laissez un commentaire





Scroll Up