Skip to content

Ravie de partager cet article

avec toi !

Où en es-tu

DANS TA DIGITAL JOURNEY ?

Découvre tes points forts, mets le doigt sur tes blocages actuels et prépare toi à aller de l'avant

Pourquoi tu dois simplifier le contenu de ton site

Au fil des années, j’ai pu créer et observer de nombreux sites internet. Je fais ce qu’on appelle communément dans notre jargon « de la veille » ce qui en gros veut dire: « surveiller l’actualité d’un ou plusieurs sujets d’intérêts de manière structurée« .

J’ai pu noter que la façon de construire un site, d’y placer son contenu et de le présenter a considérablement changé ces dernières années.

Je pense qu’avant on était méfiant envers l’outil internet, on se disait que n’importe qui pouvait se cacher derrière l’écran et qu’il était donc difficile de juger des intentions d’une personne. Pour se vendre il fallait donc convaincre, argumenter et donc écrire de longs discours.

Désormais la tendance s’est modifiée. Il y a tellement de concurrence sur la toile, tellement de sites, qu’il faut convaincre en un coup d’oeil. Il faut « produire de l’impact », il faut être concis.

J’aimerais donc te faire prendre conscience dans cet article de ce qui fait qu’un site a plus d’impact à l’heure actuelle et en quoi le fait de simplifier le contenu de ton site peut te permettre d’améliorer tes chances d’impacter les bonnes personnes.

La génération zapping reste plus volontier sur un site dont le contenu a été simplifié

Une génération dont le temps de concentration est très court

Depuis l’arrivée des nouvelles technologies dans notre vie, nous sommes sollicités par d’innombrables informations, plus que le cerveau humain n’est capable de digérer en vérité.
Les sollicitations sont là tout le temps, tout autour de nous. Cela va des panneaux publicitaires quand nous nous promenons dans la rue, des mails promotionnels que nous recevons, des sms de nos proches, la télévision…Toute cette ribambelle d’incitations pollue notre capacité à nous concentrer sur quelque chose de bien précis. L’expression « je ne sais plus où donner de la tête » n’a jamais été aussi vraie.

Nous qui sommes nés dans les années 80 avons encore eu la chance de passer une enfance sans toutes ces sollicitations. Du moins elles étaient moindre. On sait ce que « se poser », prendre son temps veut dire mais les générations nouvelles doivent apprendre ce comportement qui était pourtant normal à nos yeux.
Désormais, le comportement « normal » est de penser à mille choses en même temps et de vouloir conquérir sa journée en accomplissant le plus de choses possible.

Notre temps de concentration s’en trouve donc diminué.

On veut que ça aille vite, que ça soit efficace, on veut comprendre TOUT DE SUITE. Sinon, on passe à autre chose parce qu’on ne sait plus se concentrer pour essayer de comprendre.
Si tu veux en savoir plus sur le sujet je te recommande d’ailleurs : La civilisation du poisson rouge de Bruno Patino

Ton site ne fait pas exception et doit s’adapter à ces nouveaux comportements aussi afin de pallier à ce temps de concentration limité il doit aller droit au but.

Trop de texte condensé sur une page a le potentiel de désintéresser le lecteur, de lui donner envie de passer à autre chose. Réduis donc ta copie.

On est limité par le temps

Le temps, il nous manque cruellement à notre époque de « multitasking ». Avec tout ce qu’on a à penser ou à faire au travail, à la maison comment envisager de prendre le temps pour trouver une information qui va nous parler au milieu d’un texte ou d’un nombre incalculable des sous pages enterrées au fond d’un site auxquelles on accède en devant cliquer pour avoir la suite.

Je pense principalement aux coachs qui appliquent cette technique en ayant en tête que si la personne va jusqu’au bout c’est qu’elle est vraiment intéressée. Certes, mais ce n’est pas prendre en compte l’expérience utilisateur et les nouveaux comportements des internautes.

Il n’y a pas que des gens « non-intéressés » qui zappent et s’en vont, il y a des gens qui se décourageront de ne pas trouver la solution à leur problème facilement et trouveront chez la concurrence les mots qui vont les rassurer ou résonner en eux dès la première page, qui vont trouver des explications facile à comprendre, à digérer et donc à intégrer et tout ça sans y passer une heure et devoir prendre des notes pour se remémorer ce qui est écrit.

Le facteur temps est à prendre en compte lorsque tu penses ton site, que tu rédiges ta copie et que tu mets en place le design.

Comment palier à ces deux comportement et rendre ton site plus efficace

1- Relis toi.

Quelle est l’information principale qu’on doit retenir de ta page ? Note la, elle doit figurer en gros quelque part. (Oui, j’ai bien dit EN GROS, une des peurs que je vois le plus est d’écrire quelque chose en gros sur une page de site, mais ça se fait!)
Maintenant relis ton texte en ayant cette information principale en tête, quelles parties du texte ne corroborent pas cette information, sont superflues ? Fais des découpes ou réécris en réduisant.

Sur les pages principales de ton site internet, fais que chaque mon compte plutôt que de compter chaque mot.

2- Prends en compte ta cible

Selon ton activité, tu peux plus ou moins avoir besoin de textes explicatifs. Un professeur de Pilates aura plus besoin de vidéos et de photos qu’un business coach. Néanmoins tous deux auront besoin de créer de l’impact. Tes pages doivent donc intégrer des mots clés susceptibles de parler à ta cible et il faut que ces expressions soient mises en valeur.

Pense à faire dans la demi-mesure. Imagine un texte assez long pour donner de l’information mais assez court pour le rendre digeste.

Simplifier le contenu de son site c’est privilégier l’information et éviter que le lecteur ne se sente dépassé

Le degré d’éducation

On y pense pas nécessairement, mais même si on s’adresse à une niche ou à une cible de personnes bien définie, ces personnes intéressées par la même chose : ton message, tes services, viennent de tous horizons et de toutes les classes sociales.

Ton site est à la disposition de tous et ce n’est pas parce qu’une personne n’est justement pas un « lecteur » qu’elle n’est pas intéressée et intéressante. Or un texte long et pompeux dans tes pages principales peut rebuter toute une catégorie de visiteurs qui n’est pas habituée à prendre le temps de lire ou qui tout simplement n’en éprouve aucun plaisir.

La sensation d’être perdu dans une montagne d’informations

Un site internet dont les pages sont trop fournies ou qui font passer trop de messages en un seul endroit va perdre ton visiteur qui ne saura plus quel chemin prendre.
Trop d’information lui fera l’effet de se trouver devant des choix qu’il n’est pas en mesure de prendre puisqu’il n’est pas sûre de ce qu’il veut.

Confused Season 7 GIF by Portlandia - Find & Share on GIPHY

 

Réduire son contenu ne veut pas juste dire réduire son texte, mais offrir des choix judicieux à son visiteur afin de lui assurer une meilleure expérience possible sur ton site, à lui faire gagner du temps et à simplifier ses actions.

Si ton site comporte trop de texte ou d’informations, ton visiteur se trouvera devant la responsabilité de faire des choix ce qui inconsciemment peut être anxiogène. Il n’a pas envie de se « tromper ». S’il se trompe, il perd du temps et aura plus envie d’aller ailleurs qu’autre chose.

 Le SEO, le marketing et la nouvelle écriture

Écriture et optimisation du contenu de ses pages:

Le cauchemar du littéraire (mon cauchemar) c’est l’écriture qui va être SEO friendly mais en même temps c’est une très forte alliée pour ta visibilité en ligne.

Le but d’avoir un contenu écrit SEO friendly c’est de te permettre de te positionner sur des termes qui vont parler à ton client idéal.
Quand tu trouves les bons mots qui décrivent qui tu es et ce que tu fais (exercice que tu peux effectuer seule ou avec ton web designer / graphiste pour définir tes valeurs ) cela peut vraiment faire la différence, c’est pourquoi il vaut mieux être sélectif dans ton contenu textuel plutôt qu’ être exhaustif ou généraliste dans les termes que tu emploies.

Le fait d’écrire en ayant en tête le côté SEO ne veut pas dire « écrire moins » mais écrire mieux pour le web et c’est vraiment cela qui fait souvent défaut aux personnes qui me contactent pour créer leur site.

Bien sûr que l’on peut garder son style et ses mots car l’écriture est unique pour chacun de nous et il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon d’écrire, mais parfois on a tendance à oublier qu’un site N’EST PAS UN LIVRE…du moins dans les pages principales. Pour ce qui est du blog même si le SEO est bien sûr important, on peut se lâcher davantage.

Le SEO va forcément modifier ta relation à l’écriture de tes pages et devrait t’aider à mieux les structurer en pensant au titre principal, aux sous-titres, au contenu, aux images.

Afin de mieux penser ton contenu pense à structurer ta page. Ce n’est pas anodin si de nombreuses pages de sites sont construites comme un enchaînement de »bandeaux » chacun d’entre eux offre UNE information principale en plaçant des mots clés importants.

L’écriture et le marketing:

Si tu as lu mon guide sur « de l’importance d’avoir un site bien pensé  » tu sauras que ton site est là pour (attention gros mot en vue) VENDRE, te faire de l’argent, devenir riche ! Enfin en tout cas vivre de ton activité et la faire fructifier, c’est le but de tout business non ?

Et bien penser ton site et son contenu revient à savoir vendre et pour vendre il faut impacter en peu de mots, en allant à l’essentiel (ou en racontant une histoire oui ça aussi mais cela est davantage à utiliser dans tes réseaux sociaux ou newsletters).

Il y a une pub que j’aime assez pour illustrer ce côté marketing minimaliste, la voici:

C’est un peu l’idée que je défends dans un site internet. Aller à l’essentiel.

Ann Handley dans son livre Everybody Writes développe dans un de ses chapitres intitulé : Place the most important words (ideas) at the beginning of each sentence dit qu’en allant directement au point principal on va encourager la lecture alors que si on enveloppe son idée de belles phrases afin de la dévoiler …suspens… à la fin !… on endort et on décourage.

C’est une habitude d’écriture difficile à prendre et très compliquée à comprendre dans l’hexagone puisqu’on nous apprend l’inverse à l’école. Je ne dis pas qu’on nous apprend mal, au contraire ce type d’apprentissage nous permet de développer une certaine rhétorique héritage des anciens et à faire fonctionner notre logique et notre réflexion, mais en terme de marketing cela nous bloque car on a l’impression que ce qui est évident est trop simple.

Oublie donc ce que tu as appris et pour que ton site soit vendeur, fais simple et concis, va droit au but, à l’essentiel en utilisant des mots faciles à retenir.

N’hésite pas à te faire aider d’un copywriter, trouver les mots justes en peu de mots est un exercice extrêmement compliqué surtout lorsqu’on le fait pour soi.

Ta copie, un « morceaux » du design à part entière

Je ne crée pas de site si la personne n’a pas le contenu textuel. Je refuse. Je suis incapable d’envisager un site avec une stratégie de vente efficace si je ne peux pas partir des mots car pour moi la première pierre à l’édifice d’un design de site est la copie.

Ma conception de la réalisation d’un site est de faire en sorte que ce qu’on voit comme un outil purement technique devienne en vérité un espace de communication forgé pour vendre ce que tu fais 24/24h, 7j/7.

Les mots font partie intégrante du design, de la conception d’une page, du rendu visuel. Dans ce sens les typos sont importantes également car elles permettent de jouer avec les contrastes et de mettre en valeur le message essentiel du site.

Donc non, on ne choisit pas sa typo comme on choisirait un dessert chez un pâtissier, parce qu’elle a l’air jolie et appétissante, on choisit les éléments du design parce qu’ils vont se combiner ensemble en formant un tout homogène qui aura l’air naturel lorsqu’on le verra.

« Good design is obvious, great design is transparent » Joe Sparano

Ici c’est un peu l’idée.

Parfois mes clientes ont peur lorsque j’écris en gros une de leur phrase clé que cela fasse « trop ». Non, si le reste de la page est bien dosé et qu’il y a un objectif derrière une certaine mise en page, on peut s’autoriser ce type de design. Cela permet de donner des pauses au lecteur, d’attirer son regard vers l’essentiel, de lui donner envie d’en savoir plus, de se faire remarquer.

L’exception des pages de vente:

On peut me rétorquer que les pages de vente sont à rallonge, qu’il y a énormément de texte, mais c’est en vérité un leurre, une sorte d’exception bien dosée.
En effet les pages de vente croulent sous les différents paragraphes sauf qu’en général elles sont constituées sous la forme d’un enchainement de sections. Chaque section défend son idée et n’empiète pas sur l’autre. Chaque section est concise et peut même avoir son propre design car chaque section a un message à faire passer.

Ici le message n’est pas court et concis, au contraire il donne le plus de détails possible pour convaincre mais il le fait habilement pour permettre au lecteur qui en aurait marre de « sauter » des passages de lecture sans pour autant en perdre le fil.

Une bonne page de vente est une page où quelque soit l’endroit où on arrête ou débute sa lecture, on comprend de suite ce qui est en jeu.

3 types de contenus possibles pour ton site:

Le comestible

C’est du contenu qui est très court, qui est mis en valeur et demande juste deux à trois secondes d’attention de la part de ton lecteur.
Il est facile à scanner lorsqu’on parcourt une page et on le repère tout de suite.
Ce n’est pas le plus simple à créer car il requiert la simplification d’une idée importante en peu de mots faciles à retenir mais il est le plus efficace.
Il peut être une image percutante au bon endroit, une phrase mise en valeur, une citation, un slogan, un Gif à inclure dans une section clé d’une page.

Le digérable

C’est un contenu un peu plus long qui requiert plus d’attention de la part du lecteur mais qui va le tenir en haleine, il ne contient pas forcément l’information qu’il cherche tout de suite mais se sert d’une expérience, d’une parabole, d’une histoire pour donner envie de savoir la suite.
Il peut être un exemple démonstratif, une infographie, le récit d’une petite histoire personnelle. C’est avec le comestible, le type de contenu que l’on trouvera sur tes pages principales.

Le gastronomique

Ici on accepte la longueur, on est prêt à prendre le temps de goûter et de savourer l’information. On a besoin de réponse dans les détails, d’apprendre d’un enseignement.
Ce type de contenu est long à réaliser mais permet de faire le tri entre tes lecteurs occasionnels et tes vrais fans.
Ce sont: un article de blog, une vidéo, un podcast ou une page de vente.

Une fois que tu auras intégré que ces trois types de contenus permettent de doser l’information, et que l’information a un impact sur le design de ton site, tu pourras apprendre à rédiger un contenu adapté et efficace et à t’ouvrir à de nouvelles possibilités graphiques.

Alors vas-y ! Crée du contenu de qualité, apprends à bien le doser selon l’endroit où tu l’utilises, ne cherche pas à copier tel site ou tel autre car ton message est unique donc sa façon d’exister sur ton site sera unique également et si tu as besoin d’aide n’hésite pas à faire appel à mes services pour que ton site soit enfin à la hauteur de tes idées.

A retenir

Alors vas-y ! Crée du contenu de qualité, apprends à bien le doser selon l'endroit où tu l'utilises, ne cherche pas à copier tel site ou tel autre car ton message est unique donc sa façon d'exister sur ton site sera unique également et si tu as besoin d'aide n'hésite pas à faire appel à mes services pour que ton site soit enfin à la hauteur de tes idées.

Start your digital Journey

Un mail par semaine, mes conseils pour débuter ou poursuivre ton aventure digitale, mes offres en avant-première, mon journal entrepreneurial.


En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité et le fait que nous puissions traiter vos informations conformément à ces textes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Cet article a été écrit par

Christelle Bres Bourgeois

Créatrice d'ambiances digitales, simplificatrice de technologies & passeuse de savoirs pour les indépendantes qui veulent percer en ligne et les web designers qui veulent améliorer leurs process. 

Laissez un commentaire